19 - A Babord Toute !

La période des fêtes n’est pas idéale pour l’avancement du chantier. Fin des agapes et de la digestion, il est temps de s’y remettre car le compte a rebours est lancé. Le pari, c’est la mise à l’eau entre le 30 avril et le 2 mai. La semaine du Golfe du Morbihan débute le 4 … C’est short !… Le pont est collé et le livet arasé. Red-Dingue commence à ressembler à nouveau à un bateau.pont-colle.jpg

Le temps n’est pas beau et la tente qui abrite Red-Dingue part en lambeaux, donc la priorité est de mettre le bateau hors d’eau. La finition des travaux d’aménagement, l’électricité, le réservoir d’eau, etc., ce sera pour plus tard.amenagement.jpg

Les cadènes sont positionnées provisoirement pour tester le montage. Elles sont composées d’une cadène Wichard  donné pour une charge de travail de 2T4 et de rupture à 4T8. Elles sont reprises sous le pont par des écrous à œil (3T de charge de rupture). Un Dynema en boucle viendra reprendre les cadènes sur une ferrure placée sur le porque de la cloison principale.

reprise-cadene-1.jpg

reprise-cadene-2.jpg

Même système pour l’étai avec 2 cadènes reprises sous le pont par des écrous à œil qui seront reliés a une reprise de cadène tenue sur la quille par une ferrure équipée de 4 tires fonds et collé à l’époxy.

Le côté Tribord avait déjà été entièrement décapé, poncé et traité. Il restait le côté bâbord…. À nouveau, Red Dingue prend de la gîte et la décapeuse entre en action. 10 jours de galère. D’abord enlever au couteau à chaleur la première couche de peinture qui devient une pâte molle qui colle, colle, colle ! moi-ponceuse2.jpgEnsuite, passage d’un décapant pour peinture mono composante (qui n’attaque pas le tissu polyester)…Encore de la marmelade rouge et bleu. Enfin passage de la ponceuse pour finition jusqu’au tissu. (De temps a autre jusqu’au bois)…

moi-ponceuse.jpgIl y a plus de misères que prévu…. 3 petites pièces de bois sont façonnées pour reprendre les premiers plis de CP sur l’étrave. (Pas de soucis car à l’intérieur, l’étrave a été doublée par un CP de 10mm et tapissée d’un taffetas époxy.) Une « couture » est à reprendre sur le bouchain inférieur. Le fond de la remorque, sous la quille était rouillé et affaissé donc le poids du bateau c’est porté à l’emplacement des patins de la remorque. De ce côté-là, il était un peu plus fragile. Il faut donc enlever le bois abîmé et faire un « pansement » Epoxy et charge avant un habillage avec un taffetas époxy.

reprise-bois-babord.jpg

Dans le principe, le primaire sera passé d’ici le 20 janvier. Le bateau retrouvera son « assiette » pour la fabrication du roof.

roofv2-feuille1-2.jpgroofv2-feuille1-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site