32-Destruction du cocon

Là, d’un coup, ça va vite ! … Une grande partie de la tente qui abrite le bateau est enlevée et directement envoyée à la poubelle. Le bateau est enfin visible de loin et, pour le moment je suis assez fier du résultat esthétique. red-dingue.jpgDans la foulée, la haie qui protège le chantier du chemin est enlevée. C’est par là que la quille sera placée sous le bateau. C’est par ce chemin que le bateau sortira  pour la mise à l’eau.tente-1.jpg Cette semaine, barbouille à l’intérieur. Si nous voulons profiter de la « belle saison » et mettre le bateau à l’eau avant fin juin, il faut faire 8 heures de boulot par jour donc, les finitions intérieures et le vaigrage sous le roof, ce sera pour l’année prochaine. Une grande partie de la peinture de la cabine était déjà faite, mais les quelques dégâts faits par le montage du pont et du roof m’oblige à refaire un petit ponçage et une couche de blanc. J’en profite pour passer un primaire sur le roof intérieur et une couche de blanc. C’est propre. Pas fignolé complètement mais propre. Pour l’électricité et l’eau, je vais aller au plus simple cette année. Une série de petites lampes à piles et à leds et une pompe à main pour l’évier …

Un grand moment... le fier voilier de 1966 porte son nom ! ça y est, ... c'est "Red Dingue" cette histoire !

marquage-1.jpg

marquage-2.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site