34-Quille et cabine

La ponceuse et la meuleuse reprennent du service … .Il faut « déshabiller » la quille d’un sacré paquet de couches de peintures. La bonne nouvelle, c’est, qu’en dessous, en dehors du fond du bulbe, elle est très propre donc, pas trop de boulot en perspective. poncage-quille-1.jpgUn petit mot sur cette quille. Comme vous pouvez le voir, c’est une « mini quille », à priori, trop petite a mon goût.  A l’époque, le bateau était proposé avec 2 tirants d’eau, un de 1m  39 et l’autre de 1m 05. Red Dingue à perdu sa grande quille lors de son arrivée dans le Golfe du Morbihan. Par contre, ce qui est étonnant, c’est que cette quille qui pèse quand même environ 550 kilos (pour moins de 500 kilos de coque) lourde est bien dessinée pour l’époque, avec un vrai bulbe, donc le poids est en bas. Comme nous avons placé un safran suspendu et profond, nous avons un bateau dont la quille et le safran sont, a quelques centimètres prêts, de la même profondeur.

poncage-quille-2.jpgCe qu’engendre, dans le principe, une telle situation: Un bateau qui peut déraper au près bien que le safran, moderne, rajoute un peu de plan anti-dérive. Un bateau qui risque d’être "un peu gitard" dès que la brise se lève, mais de toutes les manières, ce type de carène doit rester plate et se « caler » sur son premier bouchain pour avancer donc, réduction rapide de la GV. Un bateau sous contrôle d'une barre « sensible» et plutôt neutre à cause de la taille et de la compensation du safran, mais un bateau stable sur sa route grâce à la quille un peu plus  longue… Donc quelques surprises au moment des premiers essais. Je pense que si ce « tandem » n’est pas idéal, en revanche, il risque de ne pas être désagréable, pourvu que l’on «déshabille » le bateau rapidement au près lorsque le vent monte. Avec un gréement moderne, c’est facile ! Et si c’est satisfaisant, quel pied ! … À nous les échouages a Sauzon ! Verdict le 5 ou 6 juillet ! et si ce n’est pas top, …. Changement de quille en 2014 !

interieur-3.jpg Comme le temps passe vite, Trop vite ! … je n’ai pas la possibilité de fignoler l’intérieur donc, pour la saison, une couche de « barbouille blanche » plus quelques baguettes pour le fun ainsi que les 2 très beaux matelas coupés, emballés et cousus par Fabienne ( pas mal… et très confortable pour nos vieux dos !). Les belles finitions, ce sera pour l’année prochaine … ! Nous avons envie de tester la bête et de naviguer et ce coup là, la mise a l’eau ce serait le 4 juillet ! interieur-1.jpginterieur-2.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site