4-Gros plan sur la construction

Une construction très novatrice ...pour les années 60

Ce qui est le plus étonnant sur ce bateau, c’est sa construction. Pas un couple ne touche la coque. L’armature est conçue comme une carlingue d’avion. 2 grands renforts longitudinaux encadrent le coquepite et les côtés des couchettes. Les cloisons sont évidées au centre et surtout sur les côtés. Les lisses de bouchains sont reprises par des petites cales sur chaque cloison, si bien que pas un couple ne touche la coque.

Le couple principal se trouve à la hauteur du mât. Un arceau en lamellé collé reprend les efforts de compression du mât et la tension des haubans. Un effort contre un autre effort, dans le plan, sur un minimum de surface. Cette construction qui allie raideur et légèreté  est pleine de bon sens. La coque doit peser entre 450 et 500 kg, pas mal pour un bateau dessiné en 1963.

challenger-en-s-rie-de-6.jpg(photo du chantier polo -photo poloJM)

challenger-aux-essais.jpg

challenger1964.jpg

 Déménagement du bateau

 Il est temps de mettre en place le chantier dans un coin du jardin. Après démontage de la tente, « Red Dingue », avec son allure de décapotable des années 60, est positionné à l’endroit choisi, dans un coin protégé des vents dominants. Une structure de bois est mise en place autour du bateau en laissant l’arrière libre pour pouvoir sortir la remorque.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site